• Mon cheminement...

    Née en 69, j'ai passé mon enfance dans le 68 et ma vie estudiantine dans le 67 (Strasbourg).

     

    "Ma  main me démange " 

    Petite déjà, j'éprouvais le besoin de dessiner, peindre, modeler la terre et je ressentais un immense plaisir pendant l'acte de faire, un plein épanouissement. Mais, j'ai laissé tout cela de côté pendant de  nombreuses années, pensant que des études scientifiques allaient me préparer plus sûrement à un métier.

    Une maîtrise de biochimie et physiologie végétale en poche et me voilà analyste-rédactrice à la section Biologie du Ministère de la Défense. Métier super intéressant, mais après plusieurs années, j'ai choisi de ne pas renouveler le contrat pour consacrer plus de temps à mes enfants que je voyais trop peu. Toujours pleine de projets, j'ai décidé de changer de voie. Comme j'avais déjà dispensé de nombreux cours, aides aux devoirs et alphabétisation dans différentes structures tout au long de mes années universitaires, j'ai opté pour l'enseignement. Autre métier très intéressant... Pourtant, alors que j'ai toujours aimé ce que je faisais, que j'y prenais beaucoup de plaisir, il me manquait cependant quelque chose d'essentiel.

    Fin 2006, j'ai fait une rencontre avec une artiste utilisant une technique de peinture  qui me parlait vraiment : le glacis à l'huile. Il me fallait connaître cette technique, je le sentais ! Je me suis donc inscrite à son atelier. J'ai doucement repris contact avec le support, la matière, les outils et surtout avec moi-même. Dans un premier temps, j'ai cheminé en travaillant avec le groupe dont l'énergie et la dynamique étaient porteuses.

    Puis en 2008, j'ai senti le besoin de travailler toute seule, "ma main me démangeait" de plus en plus : je suis devenue chercheuse, exploratrice en expression picturale et depuis, je n'ai plus cessé de peindre, "fusiner", tester de nouveaux mélanges de matières sur de nouveaux supports et ce en toute liberté et de façon intuitive. J'ai pris pleinement conscience que ce mode d'expression me correspondait. Il me permettait de libérer mes émotions sans chercher à avoir au préalable une représentation particulière de ce que j'allais produire et d'évoluer sur le plan personnel. J'ai alors décidé de me consacrer entièrement à l'expression picturale intuitive.

    Aujourd'hui, je peins librement, sans imiter ni reproduire, je laisse juste "sortir de moi" : je crée. Je vois au fil de mes travaux qu'il y a des périodes très différentes (expressions dures, ambiance douce, couleurs vives, giclures, tourbillons,...). J'accepte chacune de ces périodes, le changement se fait naturellement sans aucune contrainte de ma part et j'avance ainsi, en constante  évolution dans mon travail pictural et dans ma vie personnelle, toujours plus motivée et confiante.

    Convaincue que mon expérience était transposable, j'ai alors créé un atelier itinérant : l'"Atelier Libr'Emotions", y distillant ma méthode. J'ai pu valider la pertinence de cet outil dans différentes structures (GRETA, Centres Culturels, milieux hospitaliers) avec toujours ces retours positifs : liberté, créativité, prises de conscience sur soi, gain de confiance en soi, envie d'oser davantage, d'avancer, de se dépasser. Autant de ressentis qui libèrent une énergie insoupçonnée et permettent un meilleur rapport à soi et aux autres.